9 janv. 2017

Souffrances d'équipes (1) décès inattendu

Rubrique : posture et outils du coach


Souffrances d'équipes (1) 

Décès inattendu 





Le poème narratif (retelling) présenté ci-après a été rédigé à partir des mots des participants d’une équipe en souffrance. Elle a perdu une collaboratrice qui est morte d’un cancer qu’elle avait caché à ses collègues. Depuis l'annonce du décès (quelques jours) est triste et en colère et a du mal à se remettre dans l'activité. L'intervention a consisté, après une phase d'échange sur les émotions vécues, à faire raconter aux membres de l'équipe qui était Mireille, ce qu'elle faisait. Le coach note simplement les mots, les phrases qui sont échangées et va ensuite redonner à l'équipe sa parole à travers un poème (une chanson, une lettre). Lorsque je fais cela, j'utilise souvent une phrase leitmotiv, qui va permettre de donner du rythme lors de la lecture. 

Cette manière de rendre hommage a permis de remettre de l’énergie dans le groupe, en donnant un sens à la perte, en honorant la résistance de la personne, son engagement dans la vie et remet du lien avec la personne disparue.

« Elle était tellement forte,
Qu’elle ne montrait pas ses faiblesses,
Pour ne pas se faire bouffer.
Elle était tellement forte
Qu’elle se débrouillait toute seule.
Elle avait des principes,
Une grande pudeur !

Elle était tellement forte,
Qu’elle n’a pas voulu nous inquiéter,
Qu’elle n’a pas voulu nous montrer sa souffrance,
L’étendue de sa maladie.
Elle voulait nous protéger !
Elle savait, elle s’était préparée.
Elle avait prévu son départ,
Rapproché son mari de la petite dernière.

Elle était tellement forte,
Forte physiquement et forte moralement
Qu’elle a relevé de nombreux défis,
Gravi les échelons, suivi un parcours initiatique,
Elle a eu un parcours fulgurant,
Elle est montée en puissance.

Elle était tellement forte,
Qu’elle amenait du boulot chez elle.
Qu’elle ne sortait pas de sa ligne de conduite.
Elle était tellement forte,
Qu’elle pouvait être autoritaire,
Qu’elle pouvait avoir du mal à travailler en équipe.

Mais elle savait être coquette
Elle savait danser,
Elle savait être sensible aux autres,
Elle savait être à l’écoute.

Le travail c’était important pour Mireille,
Elle aimait travailler chez nous, avec nous,
Elle aimait qu’on lui fasse confiance,
Qu’on l’aide à faire du bon boulot,
Elle avait la culture du résultat.

Elle était tellement forte,
Qu’elle nous a donné des leçons de cohérence,
Une grande leçon de vie. »



Daniel Chernet
Coach
Facilitateur du travail d'équipes
Formateur et Superviseur de coachs
2016

Aucun commentaire: